Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Émile Zola, " L'assommoir "

Émile Zola ( 1840 1902 ) est un grand écrivain et journaliste français, l'un des plus populaires du monde, et un grand nom du naturalisme.

" L'assommoir " est un roman naturaliste, paru en 1876, et est le septième volume de la série des Rougon-Macquart ( voir (1) ).

C'est un roman naturaliste dont l'héroïne est Gervaise Macquart, qui tente sa chance à Paris avec son amant et ses deux batârds, après avoir quitté la Provence. Mais dès son arrivée elle est abandonnée par son amant, et doit se débrouiller seule. Elle va se battre et travailler dur, va se marier, mais la fatalité va la rattraper à chaque fois que sa situation s'améliore. Elle fini par mourir dans la misère, la faim et le froid, et n'est retrouvée que deux jours après son décès, dans la niche où elle dormait.

Zola affirmera dans la préface : " L'assommoir est le premier roman sur le peuple qui ne mente pas et qui ait l'odeur du peuple. " Il est opposé à Victor Hugo qu'il juge trop idéaliste ( Jean Valjean, dans " Les misérables " fini sa vie dans l'opulence ). Son œuvre dépeint la vérité sans complaisance.

Dans son œuvre, Zola illustre fidèlement la vie de la classe ouvrière de l'époque, avec ses mœurs et ses problèmes, dont le plus ravageur est l'alcool.

L'alcoolisme est le malheur qui ruinera le plus la vie de Gervaise, et ce tout au long du livre. L'assommoir est, dans le roman, un débit de boissons mal famé, le principal lieu de débauche des protagonistes, dont Gervaise.

(1) " Les Rougon-Macquart " est un ensemble de vingt romans, dont le sous-titre est éloquent quand au contenus des livres : " Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire ".

Tag(s) : #Litterature

Partager cet article

Repost 0