Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La philosophie Socratique

Socrate ( -470 -399 ) est un philosophe Athénien du Vème siècle avant J-C. Il est considéré comme le père de la philosophie morale. Il est le fils d'un sculpteur et d'une sage-femme. Ayant peu d'attrait pour la beauté extérieure, il est souvent représenté comme négligé, pieds nus. Il ne quitte jamais Athènes, et ne s'intéresse pas aux sciences de la nature. Cinq ans après la fin de la guerre du Péloponnèse ( et de la victoire de Sparte sur Athènes ), Socrate est reconnu coupable d'incroyance et de corruption de la jeunesse, et est condamné à boire la ciguë ( un poison ). Bien qu'il n'ai jamais écrit ses idées, elles nous ont étés en grande partie transmises par Platon, son disciple.

Les idées de Socrate :

- La recherche d'un principe immatériel :

Socrate était en désaccord avec les sophistes ( sages itinérants monneyants l'enseignement ) axés sur l'apprentissage de la rhétorique au détriment de la morale et de la vérité. Il n'adhérait pas à la doctrine de Thales de Millet qui plaçait l'eau, élément materiel, à l'origine du monde. Il préférait un principe immatériel, de nature spirituelle : l'Esprit serait à l'origine de la matière.

- La Maïeutique :

Reconnus par l'oracle de Delphes comme le plus sage, Socrate entreprend une enquête auprès des plus érudits pour comprendre cette révélation. S'apercevant que tout ces gens croient tout savoir, Socrate conclue qu'il est le plus sage car " Tout ce que je sais, dit-il, c'est que je ne sais rien ".

Distinguant le savoir de la croyance ( le savoir pouvant se justifier par une raison, la croyance étant une chose admise ), Socrate n'aura de cesse d'interroger ses concitoyens pour qu'ils comprennent qu'ils ne savent rien.

Il les interroge en feignant de vouloir apprendre d'eux, procédé baptisé " Maïeutique Socratique ".

Il comparera d'ailleurs cette façon de faire au travail de sa mère, la sage-femme : faire accoucher les esprits de la vérité.

- La connaissance de soi :

Prenant pour devise une inscription du fronton du temple de Delphes " Connais-toi toi même ", Socrate nous encourage sur la nécessité de chacun de s'interroger sur sa nature. C'est une invitation à l'introspection. Selon lui chacun dispose du savoir en lui-même, la sagesse consiste à s'en souvenir.

" Il vaut mieux subir l'injustice que de la commettre. "

" Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien, tandis que les autres croient savoir ce qu'ils ne savent pas. "

" L'écriture ne peut saisir le savoir, car le savoir, contrairement à l'information n'existe pas en dehors de l'Homme. "

" On ne peut mieux vivre qu'en cherchant à devenir meilleur, ni plus agréablement qu'en ayant la pleine conscience de son amélioration. "

Tag(s) : #Philosophie

Partager cet article

Repost 0